Une approche résolument intersectionnelle

Comme Frisse, Flash Info Fouffes prône une approche féministe intersectionnelle. « Au sens où nous prenons en compte l’ensemble des rapports de pouvoir, de sexe, de classe, de race et de genre. Nous luttons pour un féminisme anti-colonial et trans-inclusif, nous rejetons toute forme de discrimination à l’égard des travailleur·euse·s du sexe, des consommateur·rice·s de drogues, des personnes précaires et/ou en situation de handicap. Nous luttons aussi contre la grossophobie, les LGBTphobies, le validisme, le racisme, la psychophobie, le classisme, le sexisme, la putophobie, l’âgisme et toute forme d’oppression » (présentation de l’asso Frisse).

Aussi, si le constat de départ concerne les manquements à l’information en terme de santé sexuelle lesbienne, et que ce site a vocation à visibiliser les pratiques sexuelles lesbiennes et accompagner les meufs cis et trans qui ont de l’attirance ou des rapports sexuels avec des meufs cis et trans, il est évident que l’inclusivité militante que nous défendons demande d’élargir plus loin que ce seul prisme des lesbiénitudes.

C’est pourquoi on s’adressera ici aux personnes qui s’identifient comme femmes qui font du sexe entre elles, mais également aux personnes qui ne sont pas des meufs mais qui ont une chatte et qui souhaitent en prendre soin, qu’elles fassent du sexe avec des meufs ou pas ! Bref, ce site c’est pour toustes les copaines qui en ont besoin.

Selon les besoins des articles et la pertinence en fonction des thématiques, on traitera ou non des identités de genre, orientations sexuelles, et organes génitaux spécifiques, qui sont parfois liés, et parfois non ! Ainsi tu trouveras à la fois des informations sur les anatomies indépendamment de ton expression de genre quand il sera question de réduction des risques dans le sexe : on parlera alors simplement de chattes et de pénis et de comment les protéger. Tu trouveras aussi des information sur la « sexualité lesbienne » quant il s’agit des oppressions ou de la visibilité liées aux orientations sexuelles lesbiennes.

Enfin notre méthodologie d’intervention se nourrit des principes de l’éducation populaire ; nous veillons à valoriser les savoirs et les compétences des publics que nous rencontrons. C’est pourquoi nous privilégions une posture d’horizontalité et de co-construction avec et pour les personnes concernées.