Les 10 commandements de la RDR


Les 10 commandements (qui n’en sont pas) de la prise de prod’:
On ne va pas te faire une liste de l’ensemble des risques liés à la prise de prod’, ils varient selon les contextes, les produits, tes spécificités… Nous te proposons plutôt quelques conseils de base, voici, rien que pour toi, les 10 commandements (qui n’en sont pas) de la prise de prod’ :

1) Te renseigner sur le produit, tu feras (ou pas) chaque produit a ses spécificités, ses effets et ses risques qui lui sont propres. S’informer ne fait pas de mal, tu pourras déjà t'assurer par exemple que les effets du produit correspondent bien à ce que tu recherches (danser toute la nuit, voir des petits lutins, rigoler de ouf… il y en a moult). Il y a aussi d’autres effets, pas recherchés pour le coup, pour lesquels tu seras peut être content.e d’avoir été prévenu.e à l’avance (nausées, vertiges, migraines, etc.). Si possible, choppe aussi des infos sur la qualité de ton produit. Savoir un peu d’où il vient, s'il a été coupé avec d’autres produits, etc. Tu peux le faire auprès de la personne à qui tu l’achètes ou demander aux autres personnes qui ont acheté à cette personne et qui l’ont déjà testé.

2) Doser a minima quand tu connais pas, tu feras (ou pas) : quand tu vas pour tester un produit pour la première fois, commence par un 1/4 ou 1/2 dose. Parfois les produits sont surdosés ou coupés avec d’autres, goûter à petite dose avant peut t’éviter, du moins réduire, les mauvaises surprises...


3) Espacer tes prises, tu feras (ou pas) : essaie d’espacer tes prises, les effets montent progressivement, pas toujours au même rythme que les autres… Si par exemple tu viens de gober un truc, qu’au bout de 30 min/1 heure, tes potes sont comme des dingues et que toi y’a toujours rien, attends au moins 2 heures avant de regober. Sinon tu risques d’avoir une montée violente ou d’être en surdose voire de faire une OverDose. Essaie aussi d’espacer tes prises dans le temps (jours/semaines/mois) pour diminuer les risques d’accoutumance et de dépendance.

4) T’entourer de personnes de confiance, tu feras (ou pas) : consommer dans un contexte rassurant avec des personnes que tu connais et qui sont en capacité de s’occuper de toi si jamais ça ne va pas.


5) Éviter les mélanges, tu feras (ou pas) : t’avais envie de faire ta petite popote, on t’a dit que varier les plaisirs c’était sympa…? BEWARE, certains mélanges ne font vraiment pas bon ménage voire peuvent être super dangerous!
Pour plus d’infos : Drugmix

6) Manger avant de consommer, tu feras (ou pas) : évite d’avoir l’estomac vide quand tu consommes mais c’est pas pour autant qu’il faut te péter le bide ! Et ouais trop manger, c’est pas trop le top non plus. Le mieux c’est de manger quelques heures avant de consommer mais tout dépend du produit, donc renseigne-toi avant.

7) De “bonne” humeur et en bonne forme, tu consommeras (ou pas) : parfois, on consomme parce qu’on se sent pas bien, qu’on déprime, qu’on vient de se faire larguer, bref, on consomme pour se sentir mieux ! Sauf que l’humeur dans laquelle tu te trouves mais aussi les conditions physiques (si t’es fatigué.e par exemple), tout ça joue un rôle sur les effets des produits. Parfois,  cela peut même empirer l’état dans lequel tu es ou favoriser un bad trip (surtout pour les produits hallucinogènes). Les redescentes peuvent aussi faire qu’on se sente encore plus mal ou plus fatigué.e qu’à la base… La tentation peut être forte de se resservir pour se sentir mieux, gare au cercle vicieux ! Les prod' ne sont pas des baguettes magiques donc fais attention quand tu joues l'apprenti.e sorcièr.e.

8) Boire de l’eau régulièrement, tu feras (ou pas) : si tu consommes des prod’, sache que la déshydration te guette ! Certains produits ont tendance à faire monter la température du corps (surtout les amphétamines/speed). S'ils sont pris dans un contexte où l’activité physique est intense (ex: tu te déchaînes sur le dancefloor all the night baby), tu te rendras pas forcément compte que t’as perdu 1k de flotte et que ton corps n'en peut plus. Et bim, tu es en “surchauffe”, il ne s’agit pas d’une grosse montée de libido mais plutôt d’un risque d’hyperthermie. Ce “coup de chaud” peut aller jusqu’à l’arrêt cardiaque, l’épuisement… parfois mortel, alors chouchou n'oublie pas, l’eau c’est la vie !


9) Ne pas utiliser ta voiture, tu feras (ou pas) : non vraiment, évite, pionce dans ta caisse (prévois un petit duvet, oreiller, etc.) ou ailleurs. Si t’arrives pas à dodo, attends d’être redescendu, trouve-toi des potos ou une occupation. La durée des effets varie en fonction des produits (d’où l’intérêt de s’informer), c’est vraiment dangerous de conduire sous les effets des produits : pour toi, pour les autres. En plus de ça, tu risques de te faire sucrer ton permis et de le payer cher.


Plus d’infos sur les risques au volant et sur le dépistage des drogues.

10) Ne pas partager ton matos, tu feras (ou pas) : tu as l’âme généreuse ? Partager son produit pourquoi pas mais échanger sa paille pour sniffer et/ou sa seringue, c’est risquer de se transmettre des saloperies telles que le VIH, les hépatites B et C. Opte plutôt pour du matos à usage unique et perso. (Allez, viens par là pour plus d’infos).


 “Commandement” Bonus : Sexe et prod