Auto-examen / Auto-palpation

Au menu du jour : foufoune garnie et oeufs mollets, deux outils pour s'en occuper soi-même. En supplément, un guide cuisine gynéco aux fines herbes et un article sur GynePunk, les sorcières de la cuisine gynéco DIY.

Auto Examen du minou

En deux mots, c’est s’examiner le minou (oui, tout est dans le titre). 

Pour quoi faire ? 

- S’examiner régulièrement permet de remarquer les moindres changements et peut permettre un traitement précoce des infections
- Détecter les périodes fertiles et infertiles
- Permettre de démystifier son corps : dépasser la “honte”, pousser les portes de ce temple "sacré", que seule la gyneco-team connaît, sur le bout des doigts.
- Apprendre à connaître et à apprivoiser son corps. En faisant copine copine avec lui, tu pourras devenir ta/ton propre expert.e.


Attention, l’auto examen ne remplace pas les examens gynécos (frottis et prélévements vaginaux sont tes amis).

En route pour l’exploration !

Avant toute chose, lave-toi les mains et munis-toi d’un miroir.
Choisis la position la plus adaptée pour t'offrir une vue imprenable sur ton tunnel. Assise, debout, couchée, à 4 pattes, en faisant le poirier, la brouette, bref…
Trouve ton point d’ancrage. Pour une facilitation d’ouverture, tu peux utiliser du lubrifiant si c’est plus confortable pour toi. Ecarte ta folle toison !

Qu’est-ce qui se passe là dedans ?

Dans ses bons jours, quand il va bien, ton intérieur est cosy. Sa couleur est rose. Tu peux lui dire des mots d'amour. Il est beau, et il le mérite.

Coucou je suis un col de l'utérus

Sois vigilant.e, si tu aperçois toute rougeur (n’étant pas liée aux menstruations) et autres colorations, celles-ci peuvent être des signaux d’alerte envoyés par ta foufounette (IST, vaginite, etc.). Touche pour voir s'il y’a des masses, textures ou douleurs inhabituelles.

Les sécrétions vaginales peuvent varier en fonction du cycle menstruel. Tantôt blanches, crémeuses, claires ou élastiques, plus ou moins abondantes. Si tes pertes blanches ressemblent à du lait caillé ou ont une couleur jaunâtre et ne sont pas comme d'habitude … c’est peut-être un signe d’alerte.

Info chatte :

⇨ Il est inutile voire nuisible de vouloir te shampouiner la minette ou de te récurer les muqueuses vaginales. Ton merveilleux vagin a été bien conçu, il est auto-nettoyant. Vouloir faire son boulot à sa place, c’est risquer de détruire la flore vaginale qui te protège.
⇨   Le savais-tu ? Ton vagin est un endroit très propre, bien plus que tes mains par exemple.  Tout baigne pour lui. Si ton minou bave généreusement, ce n'est pas parce qu'il a la rage, c'est qu'il est en train de prendre une douche. Et si il bave encore plus généreusement, c'est qu'il veut qu'on s'occupe de lui (grrrr).


 
Auto-palpation

Toutes nos poitrines, quels que soient nos genres, sont concernées.  Pourquoi se tripoter les nénés ? Jeux sexuels mis à part, c’est un vrai outil de prévention qui peut permettre le dépistage du cancer du eins. Tu peux t’y coller toi-même ou demander un coup de main à une tierce personne.

Comment procéder ? Sors tes boobs et suis-nous :

Si tu es à l’aise, le plus simple est de te mettre devant un miroir. Tu peux voir que tes deux seins ne sont pas identiques. Ensuite, un peu de gymnastique : les bras en l’air, prête, attention à la mobilité de tes nénés. Est-ce que les deux bougent et remontent quand tu lèves les bras ?

Après ce premier exercice, passons au tripotage. Tu peux t’allonger pour le faire, c’est mieux car les seins sont aplatis et donc on sent mieux l’intérieur..
Nota  Néné : les seins ont tendance à être plus sensibles et douloureux avant la période des règles.  
A vos tétons, prêt ? Partez ! Tate tes seins, n'hésite pas à appuyer fort, à le prendre en entier dans tes mains  et à le palper en profondeur. On sent plein de choses à l’intérieur. Palper sous les bras : on sent un “tas de boules” mais toutes sont reliées et forment une masse. Méfie-toi,  si tu en trouves une à part des autres QUI NE FAIT PAS MAL. Appuie sur le mamelon pour voir s'il y a un écoulement. Attention, ceci n’est pas forcément grave. Mais c’est à observer. Si tu remarques quelque chose (ex: sein immobile, grosseur dans le sein, écoulement ou toute autre chose), parles-en à ton médecin.


L’autopalpation ne remplace pas la mammographie et l'échographie !

Quand on sent une boule, c'est qu'elle a déjà une certaine taille. La mammographie et l'echographie permettent, elles, de détecter des lésions minuscules qu’on ne sent pas au toucher. Plus les tumeurs sont dépistées tôt, mieux c’est.